Java, partie deux...

De retour de Borobudur, nous prenons notre train pour 4 heures de trajet jusqu'à Surabaya où nous ne faisons qu'un court stop pour dormir et se laver ! Haha qu'est ce qu'on sue ici ! Le lendemain, départ direct en bus pour 5 heures jusqu'à Bondowoso, village de montagne d'où nous avons décidé de partir explorer le sommet et le cratère de l'imposant Kawah Ijen.

Nous avons eu la chance de tomber dans une homestay vraiment top et où le propriétaire nous a été d'une grande aide pour organiser notre aventure au volcan. Le départ sera donc le lendemain soir à 23h30, nous avons donc une nuit et une journée devant nous pour nous reposer !

Visite de la ville à pied. Puis nous finirons la journée à la piscine dans un hôtel du coin, où l'accès est autorisé contre quelques centimes, et finalement à se reposer à notre homestay sous un gros orage que l'on espère passager ...

Paul à la gare

Paul à la gare

Bondowoso
Bondowoso
Bondowoso
Bondowoso
Bondowoso
Bondowoso
Bondowoso
Bondowoso
Bondowoso
Bondowoso
Bondowoso

Bondowoso

L'orage se dissipe, heureusement car le départ est bientôt là. Notre programme consiste à marcher de nuit jusqu'au cratère du volcan et d'y descendre afin de voir des flammes bleues dues à la combustion du soufre. De remonter pour admirer le lever du soleil depuis le sommet et enfin d'apercevoir son célèbre lac de soufre qui se trouve dans le cratère (2148 m). Nous espérons aussi croiser quelques porteurs de soufre qui travaillent durement sur ce volcan pour en récupérer des blocs.

Réveil à 23h et départ 30 minutes plus tard en voiture jusqu'au point de départ de l'ascension du volcan. Malheureusement pour nous, la météo a recommencé à faire des siennes et c'est donc sous une pluie torrentielle que nous entamons à 1h30 du matin cette montée abrupte d'un peu plus de 3 km. Environ 1h30 plus tard, quelques pauses pour Didy qui doit reprendre son souffle et complètement trempés, nous arrivons en haut. Il fait toujours nuit noire, les vapeurs de soufre se faisant sentir, nous enfilons nos masques que notre hôte nous avaient conseillé de prendre. Mais nous n'en avons pas terminé, il faut encore descendre dans le cratère par un petit chemin escarpé long de 800 m. Nos efforts seront récompensés, la pluie se calme et nous pouvons admirer ces étranges flammes bleues sortir ça et là dans le cratère. C'est magnifique ! Pas de photos par contre, mais on vous montrera la vidéo en rentrant ;)

Nous remontons le chemin puis trouvons un spot pour attendre le lever du soleil ! Beaucoup de nuages donc pas d'incroyables couleurs, mais c'est génial de découvrir petit à petit à quoi ressemble cet endroit où nous avons passé la nuit ! Nous découvrons ce fameux lac et les paysages alentours qui sont vraiment très beaux ! Quelques photos encore et nous entamons notre descente, là aussi en découvrant les paysages que nous n'avons pas vu en montant ! Nous croisons beaucoup de ramasseurs de soufre, ils montent tous les jours dans le cratère pour récupérer des blocs, sans masque, et les transportent jusqu'en bas pour les vendre. Ils ne sont payés que 700 roupies par kilos (5 centimes) et peuvent en transporter environ 200 kg par jour en 2 aller-retours, je vous laisse faire le calcul... C'est un travail éprouvant et leur espérance de vie est assez courte sachant toutes ces vapeurs toxiques qu'ils inhalent. Ce sera finalement à 7h le matin que nous arrivons à notre voiture, exténués ! Mais ça en valait la peine !

Kawah Ijen
Kawah Ijen
Kawah Ijen
Kawah Ijen
Kawah Ijen
Kawah Ijen
Kawah Ijen
Kawah Ijen
Kawah Ijen
Kawah Ijen
Kawah Ijen
Kawah Ijen
Kawah Ijen
Kawah Ijen
Kawah Ijen
Kawah Ijen
Kawah Ijen
Kawah Ijen
Kawah Ijen
Kawah Ijen

Kawah Ijen

Un gros dodo dans la voiture plus tard, nous nous ferons déposer directement au port à l'est de l'île pour prendre le ferry direction Bali !!

Plein de becs à vous et à la prochaine !

Didy et Paul

Retour à l'accueil